Rencontre avec Michaël Morpurgo

15 Fév

Il écrit ses histoires dans une petite maison attenante à sa ferme du Devon en Angleterre. Il écrit à la main dans un cahier posé sur ses genoux. Ses premiers souvenirs remontent au temps où il jouait dans les ruines des maisons bombardées de Londres. Puis il réalise la gravité de la guerre. Il apprend l’histoire de cet homme sur la photo qui trône sur le piano chez lui, cet oncle de 21 ans mort sur le front qui n’aura jamais d’enfant. La guerre restera un sujet maître chez lui. Il fera d’ailleurs de la première guerre mondiale la toile de fond de son tout premier roman: Cheval de Guerre.

Plus de 90 romans suivront. Cheval de Guerre vient d’être adapté à l’écran par Steven Spielberg et sort mercredi 22 février en salle.

C’est homme là, c’est Michaël Morpurgo et il s’agit d’une star du livre jeunesse. Il était à Paris samedi et il a rencontré ses jeunes lecteurs dans une très belle librairie jeunesse du 17ème arrondissement.

Michaël Morpurgo, c’est le genre de «grand père» autant à l’aise à faire «gouzi-gouzi» à un bébé de 3 mois qu’avec des vieux vétérans de guerre dans un pub. A la question assez profonde d’une jeune lectrice qui lui demande comment il fait pour que les lecteurs ressentent les sentiments des personnages dans les romans, il se gratte la tête, plaisante à l’anglaise sur le niveau de la question et répond: «Tel que vous me voyez, je suis un vieux monsieur mais je suis aussi un petit garçon, un jeune homme, un tout jeune papa, un professeur et un grand-père. J’ai des souvenirs, je sais qu’à votre âge vous connaissez déjà la tristesse.» Très mauvais élève et lecteur tardif, il nous a également parlé de son admiration pour Jean Giono (en particulier L’homme qui plantait des arbres), Rudyard Kipling et a même conseillé à File dans ton Livre! en personne de lire Travels with Charley de Steinbeck.

L’auteur est tout à fait à l’image de ses livres: généreux, sentimental et chaleureux. Avec en bonus un vrai humour britannique qui a fait passer les 2 heures en une rencontre éclair et captivante.

Voici quelques instants pris sur le vif:

L’article sur Cheval de Guerre, c’est pour le prochain post…

Publicités

Une Réponse to “Rencontre avec Michaël Morpurgo”

  1. herisson08 19 février 2012 à 6:15 #

    Super cette vidéo, merci beaucoup de nous faire partager un peu de cette rencontre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :